Incanti Musicali, la lumière de la renaissance

Concert de musique napolitaine et de gospel

Organisé par l'Orchestra Stabile della Canzone Napoletana du Conservatorio di Musica Nicola Sala di Benevento dirigé par le maestro Luigi Ottaiano et le chœur Eyael dirigé par le maestro Enrica Di Martino.

Suivi d'une visite guidée dans le cloître carrelé de St Clare.

Entrée gratuite

Le vendredi 4 août à 20h30, la basilique Santa Chiara de Naples accueillera Incanti musicali - La luce della rinascita , un concert où la musique napolitaine se confond avec le gospel.

Le concert est organisé par la Province napolitaine du Très Sacré-Cœur de Jésus de l'Ordre des Frères Mineurs de Naples et le complexe muséal Santa Chiara, en collaboration avec l'Orchestra Stabile della Canzone Napoletana du Conservatoire de musique Nicola Sala de Bénévent, dirigé par le maestro Luigi Ottaiano, et le Chœur Eyael , dirigé par le maestro Enrica Di Martino.

L'occasion de cette soirée est le quatre-vingtième anniversaire du bombardement de l'église et de l'incendie qui s'ensuivit et qui détruisit l'appareillage du XVIIIe siècle qui recouvrait la structure gothique du XIVe siècle de l'église, et le soixante-dixième anniversaire de sa reconstruction grâce à l'intervention directe des frères, qui ont veillé à la mise en place de chaque pierre.

La musique est le meilleur véhicule pour unir les gens dans un message de paix universelle et rappeler la tradition culturelle et monumentale de la ville, en particulier une église et son cloître qui sont les symboles d'une histoire vivante, d'une Naples qui interagit avec le monde.

Les élaborations musicales des pièces sont réalisées en cherchant à créer un son classique, avec des dialogues contrapuntiques entre les différents instruments, avec une base solide de quatuor rythmique. Des éléments de modernité rythmique et harmonique ont été ajoutés de temps à autre.

L'église, chef-d'œuvre de l'art gothique, s'ouvre à la ville pour accueillir le concert, dont l'entrée est gratuite. Après le concert, il y aura une visite nocturne des cloîtres, également en entrée libre.

Incanti Musicali - La lumière de la renaissance - déclare le père Massimiliano Scarlato - est un message d'espoir. De l'obscurité, du désespoir, des atrocités de la guerre, qui ont conduit au bombardement qui a détruit notre Santa Chiara le 4 août 1943, à la joie de la musique du 4 août 2023. La musique a un pouvoir incroyable et avec ce concert, nous envoyons un message fort de paix et de fraternité "en utilisant" la beauté de la musique classique napolitaine combinée au gospel.

Le concert mettra en vedette l'Orchestra Stabile della Canzone Napoletana del Conservatorio di Musica Nicola Sala di Benevento dirigé par le maestro Luigi Ottaiano et le chœur Eyael dirigé par le maestro Enrica Di Martino.

Le projet de cette soirée - déclare le professeur Di Martino - est né de la passion pour la musique qui m'a ensuite conduit au Gospel. Après environ 25 ans d'activité, le chœur a atterri dans le cloître de Santa Chiara grâce à la proposition du Maestro Aurelio Pitino ; c'est là qu'est né spontanément le désir d'unir nos racines, notre culture musicale, notre langue dans le chant, et c'est là que le chant napolitain trouve sa juste place, faisant office de ciment entre le chant gospel et la poésie d'amour. Chanter Munasterio 'e santa Chiara arrangé pour chœur à quatre voix à Santa Chiara est une expérience unique, I' te vurria vasà exprime alors, avec ses merveilleuses paroles et dans l'intensité de son harmonie, toute la douceur pour cette ville, la gratitude infinie pour cette providence qui nous a amenés dans le plus beau cloître de notre ville.

Se produire à Santa Chiara , déclare le maestro Ottaiano, à une date hautement symbolique pour l'Église, dans un lieu de fascination et de beauté, est une source de grande fierté. Pour l'occasion, nous avons conçu un voyage musical, interprété par 6 chanteurs et 8 musiciens, divisé en scènes, qui ramène le public à l'âge d'or de la chanson napolitaine.

Les images de Santa Chiara sont une gracieuseté du ministère de la Culture Soprintendenza ABAP pour la ville de Naples.

La construction de l'église a commencé en 1310, à la demande du roi Robert d'Anjou et de sa seconde épouse Sancia de Majorque, sous la direction de Gagliardo Primario puis de Lionardo di Vito. En 1340, l'église est ouverte au culte.

L'église se présente aujourd'hui sous sa forme gothique provençale d'origine, avec une façade à large flèche, dans laquelle se trouve l'ancienne rosace ajourée, et un pronaos à arcs brisés. L'intérieur se compose d'une seule nef avec dix chapelles de chaque côté. Le presbytère est caractérisé par des monuments funéraires de la famille royale angevine. Au centre se trouve le tombeau de Robert d'Anjou réalisé par les frères Bertini, tandis que les deux tombeaux de droite, destinés à accueillir les dépouilles de Charles de Calabre et de Marie de Valois, sont l'œuvre du grand maître Tino di Camaino. Le tombeau de gauche, en revanche, est celui de Maria di Durazzo, réalisé par un sculpteur anonyme, connu sous le nom de Maestro Durazzesco. Outre les monuments funéraires angevins de Sainte-Claire, les restes de la famille Bourbon sont également conservés dans la dernière chapelle à droite.

En 1742, l'église a été modifiée par l'architecte Domenico Antonio Vaccaro. Un vaste revêtement a donné au complexe une apparence baroque.

Le 4 août 1943, l'église a été presque entièrement détruite par un raid aérien. Elle fut reconstruite et restaurée sous la direction de Mario Zampino dans le style gothique d'origine. Dix ans plus tard, le 4 août 1953, l'église a été rouverte au culte.

LES PROTAGONISTES

Orchestra Stabile della Canzone Napoletana del Conservatorio di Musica Nicola Sala di Benevento : fondé en 2018, formé par des érudits de la branche, qui ont une réelle connaissance et passion pour l'art de la chanson napolitaine, avec rigueur et respect pour la pratique de l'interprétation. Il a à son actif des tournées et des concerts en Jordanie (Jerash), au Canada (Montréal), en Écosse (Édimbourg) et au Vatican.

CHORUS EYAEL :

CHOEUR CITTA' DI POZZUOLI Fondé en 2014 et composé de cinquante éléments, le Chœur Città di Pozzuoli est presque né d'un pari de l'enseignant Di Martino ; dans le processus de diffusion de l'évangile dans les écoles, qui est toujours le résultat d'interactions entre les enseignants, les élèves et les parents, l'enthousiasme des enseignants a toujours été énorme. C'est de cet enthousiasme qu'est née la chorale, qui compte en son sein plusieurs professionnels de différentes disciplines qui interagissent avec maestria, enrichissant l'histoire de la chorale de leur expérience de vie. L'un des objectifs de la chorale est de publier un livre intitulé "Chanter est un droit", dans lequel il est souligné que le chant choral est une activité qui ne doit pas être réservée exclusivement aux élus, c'est-à-dire à ceux qui ont un potentiel musical, mais qui s'adresse à tout le monde, et que l'important est de trouver sa place pour en récolter les fruits.

CORO CITTA' DI GAETA est né en 2021 dans le but d'apporter l'expérience du Chœur de la ville de Pozzuoli à une autre ville. L'enthousiasme rencontré immédiatement dans la ville du Latium a été tel qu'il a surmonté les problèmes liés à la pandémie. Après seulement quelques réunions, les membres de la chorale ont été en mesure d'interpréter des chants gospel qui n'étaient certainement pas faciles. La musique, une fois de plus, surmonte toutes les difficultés et unit avec sa force unificatrice

Enrica Di Martino : diplômée en chant lyrique au Conservatoire S. Pietro a Majella de Naples, diplômée en direction chorale et composition au Conservatoire D. Cimarosa d'Avellino, a continué à se perfectionner dans l'enseignement du chant, devenant EMT Master Teacher Voice d'Estill Voice International en 2016, professeur au Liceo Musicale Statale Grandi de Sorrento et au Liceo Musicale Statale Buchner d'Ischia, professeur de chant et de formation vocale pour les comédiens au Teatro Totò de Naples. Elle a fait ses débuts dans le rôle du Paggio Rigoletto de Verdi à Asti, Vevey en Suisse et Ancy en France. Pendant 12 ans, elle a dirigé le Eyael Gospel Choir à Naples, puis à Pozzuoli et à Gaeta. De 1998 à 2003, elle a mené une intense activité de concerts à l'étranger et en Italie, au théâtre du Luxembourg, au théâtre Ventidio Basso d'Ascoli Piceno, au théâtre Politeama de Lecce, avec l'orchestre de Piacenza et l'orchestre Verdi de Milan.

Horaire du cloître

LUN/SAM 9:30 - 17:00

DIMANCHE 10:00 - 14:00

 

Où en sommes-nous ?

Via Santa Chiara 49c, 80134 Na

Le Complesso Monumentale di Santa Chiara rappelle que les billets ne peuvent être achetés que sur place, au moment de l'entrée.